Appelez-nous: 04 77 75 56 31

Comment fonctionnent les assurances ?

Les informations à donner à son assureur

Victime d’un vol ou d’un cambriolage ? Faites en d’abord la déclaration en portant plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Contactez aussi votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 2 jours ouvrés en prenant soin d’y joindre le récépissé du dépôt de plainte.

Plus loin, d’autres informations doivent être transmises à votre compagnie d’assurance :

  • le numéro du contrat,
  • la date du vol,
  • les circonstances du vol
  • la description des dommages commis par les voleur
  • l’état estimatif des objets volés pour l’évaluation du montant du vol

Quels sont les événements couverts par la garantie vol de votre assurance habitation ? Pour savoir avec précision les circonstances qui sont prises en compte, il suffit de vous reporter à votre contrat d’assurance.

Voici la liste non exhaustive des situations qui peuvent être assurées :

  • vol par effraction ou escalade des locaux,
  • vol avec violences ou menaces,
  • vol par usage de fausses clés
  • vol commis par un préposé de l’assuré (garde d’enfants, femme de ménage,…) si le coupable fait l’objet d’une plainte,…

Les biens couverts par la garantie vol

Après les circonstances, évoquons les biens mobiliers qui sont couverts par la garantie vol de l’assurance logement.

Dès lors qu’ils figurent dans l’habitation et sont la propriété des occupants, voici les biens mobiliers qui sont garantis :

  • le mobilier courant (meubles, vêtements, appareils électroménagers,…)
  • les objets sensibles (TV, appareil photo, matériel informatique,…)
  • les objets de valeur (tableaux, bijoux, fourrures,…)

L’évaluation des dommages

À l’heure d’évaluer les dommages, il faut

  • collecter tout ce qui peut prouver l’existence des biens volés et aider à déterminer leur valeur réelle (factures, bons de garantie, photos,…)
  • faire le nécessaire pour éviter un nouveau vol en prenant soin, par exemple, de remplacer les serrures éventuellement détériorées
  • faire procéder à la constatation des dommages commis tels les portes fracturées

L’expertise

L’assureur mandate un expert qui doit vérifier les circonstances du vol et évaluer les dommages. Si vous n’êtes pas d’accord avec son évaluation, un deuxième expert peut être désigné. Faute d’accord entre eux, ils seront rejoints par un troisième expert qui devra les départager. Les informations relatives au déroulement de l’expertise et aux moyens de recours figurent aux conditions générales du contrat.